Histoire

Les familles Vircoulon et Cathal sont des vignerons de père en fils depuis plusieurs générations et la famille Vircoulon est installée dans la vallée depuis le 13ème siècle. 

Le CHÂTEAU MOULIN DE FAYE a vu le jour en 1996 dans l’appellation Bergerac sur la commune de Montcaret (24 Dordogne). Cette propriété familiale représente 20 hectares environ.

En 2005, une nouvelle appellation est venue enrichir le domaine : SAINT ÉMILION GRAND CRU. Le CHÂTEAU LA ROSE VIRCOULON est situé sur la commune de St Hippolyte au pied du village de St Émilion avec une superficie de 4 ha 44 à 94 ca. L’encépagement : 68% Merlot, 17 % Cabernet Sauvignon, 15 % Cabernet Franc.

 
Qui sommes-nous ?

Pierre ne pouvait devenir que vigneron. 

Ces études ont été effectuées au lycée de Montagne St Émilion. Il a obtenu un BTS viticulture-oenologie en 2014.

 

En 2017, il est devenu gérant de la SCEA Vignobles Vircoulon et exploite dans 2 appellations : 

"CHÂTEAU LA ROSE VIRCOULON" en SAINT ÉMILION GRAND CRU

"CHÂTEAU MOULIN DE FAYE" en AOC BERGERAC dans deux chais distincts : St Hippolyte 33330 et Montcaret 24230.

 

Vignobles

La vendange est éraflée et triée sur la machine pour passer dans un second tri à la réception. Elle est alors mise en cuve inox, maintenue à moins de 10 degrés pour réaliser une macération pré-fermentaire. Le but étant d’extraire les anthocyanes (couleurs) et les arômes pendant une durée de 3 semaines environ.

Les fermentations (alcoolique et malolactique) étant terminées, le vin nouveau est alors mis en fût de chêne pour une durée d'environ 12 mois.

 

Nous travaillons avec 4 tonneliers différents de manière à maîtriser l’impact gustatif et aromatique du bois. Nous utilisons des barriques neuves, des barriques de 2 vins et des barriques de 3 vins, renouvelable par tiers.

 

C’est ainsi que nous arrivons à produire à la fois des vins de garde mais également plaisant au bout de la 2ème année.

 

Terroir

Nous utilisons les méthodes traditionnelles pour mener à bien nos récoltes, notamment par le travail du sol "argilo-sableux" et les petites façons : ébourgeonnage, épamprage en tête, effeuillage, vendange en vert.

La lutte chimique contre les maladies de la vigne est obligatoirement raisonnée en fonction de la pression parasitaire ; cela permet de diminuer considérablement l'utilisation de produit. Pour cela, nous nous dirigeons vers une certification HVE (Haute Valeur Environnementale).

Toutes ces méthodes utilisées nous permettent d’arriver à une maturité optimale du raisin et donc d’extraire toutes les matières oenologiques.